samedi 19 septembre 2020 14:24:56

Une solidarité à toute épreuve

PUBLIE LE : 09-08-2020 | 0:00 | EL MOUDJAHID

La réponse ne s’est pas fait attendre. Elle a été prompte, efficace et à la hauteur du drame qui s’est abattu sur la wilaya de Mila, frappée, le 7 août, par deux secousses telluriques de moyenne intensité. Sur instruction du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le déplacement du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, et de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, marque le souci de l’État à apporter un «soutien consistant» aux citoyens. Sur les lieux du drame, la visite ministérielle, effectuée notamment dans le vieux quartier de Kherba, le plus impacté par le séisme, scelle le rapprochement d’un État avec des citoyens dans les dures épreuves. Cette communion a été indéniablement forgée à l’aune du basculement dans la nouvelle Algérie et du combat contre la pandémie qui ont pleinement consacré les vertus de la solidarité nationale et de la mobilisation citoyenne, remarquablement traduites par l’éclosion de la société civile et l’engagement sans limite de l’armée en blouse blanche et des soldats du feu. Forte de toutes ces valeurs, Mila, qui n’a connu aucune victime, se relèvera aussi sûrement que le permet l’urgence décrétée par le président de la République d’une «prise en charge immédiate» des besoins des citoyens. Un programme d’urgence a été décidé pour réparer les dommages provoqués par les deux secousses telluriques. Pour le moment, des dégâts ont été recensés dans les bâtisses du vieux quartier de Kherba et des communes de Ksar El- Maa de Grarem, de Teleghma et de Zeghaïa. Des routes ont été fissurées.
Mais le barrage de Béni Haroun, l’un des plus grands en Algérie, alimentant les wilayas limitrophes de Jijel, Constantine, Oum El- Bouaghi, Batna et Khenchela, a tenu bon. Il s’agit donc, dans un esprit de coopération, d’agir au plus vite pour mener à bien la réhabilitation des routes fissurées et des bâtisses endommagées, et de prendre en charge les besoins des familles sinistrées. L’implication des autorités locales, interpellées en premier lieu suite au sinistre, et des comités de quartiers est importante, pour une évaluation précise des dégâts, la définition des priorités et la réalisation des opérations de réaménagement. Dans peu de temps, Mila retrouvera la vie normale perturbée par un drame, fort heureusement sans perte humaine.                        
 EL MOUDJAHID 

 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions